Développer l’Agence bio : C’est l’objectif de Didier Perréol

Âgé de 57 ans, Didier Perréol a été élu pour le poste de président de l’Agence Bio, l’institution chargée de promouvoir l’agriculture bio. Pour rappel, il occupait déjà le poste de vice-président du Synabio depuis plusieurs années.

Né de parents paysans, on peut dire que Didier Perréol est un habitué de l’agriculture. Le baccalauréat agricole obtenu, l’homme se lance dans ce milieu avec plusieurs dizaines de vaches de race Charolaises. Cela lui a ensuite conduit vers l’ouverture d’un magasin diététique à Annonay (1981). En 1988, il fonde une société de distribution bio à Ardèche qu’on connaît actuellement sous l’appellation de ‘Ekibio’. Son entreprise a gagné sa réputation grâce à la vente de graines de quinoa.

 

De la France vers l’autre côté de l’Atlantique

Didier Perréol est spécialisé dans l’importation de graines de quinoa, qu’il importe depuis l’Amérique du Sud. Il a fondé une société qui se charge de transformer le quinoa en Bolivie. En outre, son entreprise produit aussi diverses graines à l’image du petit épeautre, du riz de Camargue ou encore de la châtaigne d’Ardèche.

Avec sa position actuelle au sein d’Agence Bio, il veut mieux développer la production de tous ces produits bio. Il envisage aussi de soutenir les agriculteurs afin que ceux-ci se convertissent. Son but est d’augmenter jusqu’à 6% les terres exploitées par l’agriculture bio dans l’Hexagone d’ici les 3 prochaines années. Le but d’une telle démarche est de réduire l’importation depuis l’étranger.

L’entrepreneur ne cesse de tout faire pour faire connaître le secteur du bio. Il est entre autres le co-auteur du livre ‘Entreprendre pour un nouveau monde’. Il mise aussi sur le développement des conférences et évènements relatifs au bio à l’instar du Festival ‘La Bio dans les étoiles’ qui rassemble les défenseurs de l’écologie, les cuisiniers et les partisans de l’agriculture biologique.