La Sécurité sociale dérembourse les lunettes, les assurés en profitent

D’après le rapport de la Cour des comptes, la Sécurité sociale ne rembourse que peu les frais d’optique. Il laisse ainsi la gestion d’une bonne partie des charges aux meilleures mutuelles. Mais cette pratique peut inciter certains assurés à la fraude.

La Cour des comptes suggère de supprimer la prise en charge des équipements d’optique par la Sécu et de laisser les mutuelles tout gérer. Le but est de réduire le déficit de la Sécurité sociale.

Remboursement de 700 euros par an

Pour un salarié qui gagne moins de 3 000 euros/mois, la cotisation est de 70 euros/mois, un montant relativement élevé pour ceux qui ne consultent que rarement un médecin. Toutefois, cette cotisation permet aux souscripteurs de profiter d’un remboursement adapté sur tous les soins. En tout, la mutuelle rembourse jusqu’à 700 euros/an pour les équipements d’optique.

Une combine qui marche

Avec le montant si élevé des remboursements, les salariés d’une entreprise s’en pressent pour acheter des lunettes. Il leur suffit de proposer une ordonnance d’un ophtalmologue afin d’avoir les lunettes qui leur conviennent. Quand on ne souffre d’aucun problème de vue, il est possible de solliciter l’opticien afin qu’il fournisse par exemple des lunettes de soleil.

Recourir à une fraude

Lorsqu’on n’a qu’un très léger problème de vue et que l’ophtalmologue nous recommande des lunettes, il est souvent possible de demander à l’opticien de changer celles-ci par des lunettes de soleil par exemple. Mais il s’agit généralement d’une fraude. Mais quand les lunettes sont acquises, on bénéficie toujours d’un remboursement élevé. Plusieurs assurés ont recours à de telles procédures en raison du manque de contrôle par l’État.