Vin naturel, le renouveau du vin ?

Pas de sulfites, pas de tannin, le vin naturel est encore au dessus du vin bio. Et même les dégustateurs les plus avisés peuvent en être surpris.

Depuis quelques temps, le bar le plus hype de votre ville est un bar à vins ? Mais que peut-il avoir ce vin? Mais c’est la boisson de nos parents, pas des jeunes comme nous, sont autant de commentaires que l’on peut entendre. Pas de Gevrey-Chambertin ou de côtes de nuit. Mais plutôt des vins de « vegan » ou de « gaucho ». Mais avant d’arrêter votre idée, essayer de déguster…

Dans un premier temps, il faut accepter de repartir de zéro, pas de noms connus ou de saveurs habituels. Simplement des cépages communs au vin dit de table. Alors demandez conseil aux serveurs, ça sera le premier élément qui vous indiquera que vous êtes dans un lieu de qualité.

Tout d’abord, le personnel prendra le temps de vous exposer l’histoire du vin, et de répondre à vos interrogations, il est aussi là pour vous rassurer.
Il pourra vous proposer des boissons, au goût le plus proche du naturel. Julien Peyras déclare que « le vin trouble, est un excellent signe ». Selon ses explications, le vin non traité par des blancs d’oeufs ou colle de poisson n’a pas pu éliminer les particules au dessus du vin. Ce n’est pas esthétique, mais c’est un signe que le vin sera meilleur. Si le vin possède quelques bulles, pas de problèmes, quelques résidus de CO2, agitez votre verre et ce pétillant disparaitra.

Le vin naturel est un vin « bio supérieur ». C’est un vin bio qui a la vinification n’a pas reçu de traitements chimiques : sulfite, colle de poisson, gélatine, tannins.

Les plus extrémistes défendront un vin  « sain » : aucun intrant ou sulfite. Les adorateurs du zéro soufre défendront leur boisson en vous disant que ces vins sont vivants et qu’ils peuvent avoir un goût différent selon le temps de garde, ou la météo extérieure. De plus le vin sans sulfite vous rendra joyeux et vous évitera les maux de tête.