Fondation Anne Fontaine: L’art et la mode s’unissent pour sauver la forêt atlantique brésilienne

by Julie

Quel est le point commun entre la griffe qui a érigé la chemise blanche au statut d’icône et la forêt Mata Atlântica au Brésil? Un petit indice… Il s’agit de la créatrice de la marque, Anne Fontaine en personne, qui a décidé de concrétiser son amour pour la forêt tropicale brésilienne en lui dédiant une fondation.

Lancée à New York en octobre dernier, la Fondation Anne Fontaine a pour mission de lutter contre la déforestation au Brésil à travers une série d’actions de sensibilisation associant l’art et la mode. Nous avons rencontré Christine Dutreil, directrice de la Fondation, pour en savoir plus sur les motivations de la créatrice.

Récit de la transformation de la passion d’une femme pour la nature en un engagement concret en faveur de la protection de l’environnement.

Fondation Anne Fontaine: L’histoire de deux femmes engagées

Il y a un an de cela, Anne Fontaine demande à Christine Dutreil de l’aider à créer sa fondation. Elles décident alors de monter la structure à New York, où la philanthropie privée fait partie intégrante de la scène culturelle pleine de vitalité.

Anne Fontaine évolue pourtant loin de toute cette frénésie new yorkaise. Née et élevée à Rio de Janeiro, elle a toujours eu un lien très fort avec la forêt. A 17 ans, elle partage pendant six mois la vie de la tribu Canela au cœur de l’Amazonie. Cette expérience hors du commun lui a fait prendre conscience de l’interconnexion entre les hommes et la forêt et de la nécessité de trouver un juste équilibre entre l’exploitation de ses richesses et sa protection.

anne-fontaine-portrait-5242426

Anne Fontaine dans la forêt (Crédit photo – Fondation Anne Fontaine)

Installée en France depuis l’âge de 20 ans et aujourd’hui à la tête d’une marque implantée aux quatre coins du globe, Anne Fontaine souhaite rendre à la forêt ce qu’elle lui a donné.  Et c’est tout naturellement à la forêt atlantique – qui longe sa ville natale de Rio – qu’Anne Fontaine a décidé de dédier les premières actions de sa Fondation.

Abritant de nombreuses espèces endémiques, la Mata Atlântica est l’un des plus importants réservoirs de biodiversité au monde. Avec seulement 7% de sa superficie originelle de 1 360 000 km2 (2 fois la taille de la France !) encore intacte, c’est aussi l’une des forêts les plus menacées. Moins médiatisée que sa grande sœur, la forêt amazonienne, la forêt atlantique n’en joue pas moins un rôle crucial dans la région. Offrant de nombreux services écosystémiques, elle approvisionne en eau les villes côtières et permet à de nombreuses communautés rurales de survivre grâce à ses ressources.

anne-fontaine-mata-atlantica-8411251

Mata Atlântica avant – après (Crédit photo – Fondation Anne Fontaine)

Une mission ambitieuse pour la Fondation Anne Fontaine

« La Fondation a pour objectif d’assurer la plantation et la protection d’un million d’arbres dans les cinq prochaines années » nous explique Christine Dutreil. Pour atteindre cet objectif ambitieux, sa première démarche a été de s’entourer des meilleurs spécialistes du sujet. Entrée en contact avec le New York Botanical Garden et le prestigieux Département d’Ecologie, d’Evolution et de Biologie Environnementale de l’Université de Columbia, Christine Dutreil fait la rencontre de deux spécialistes de la forêt tropicale sud-américaine, Wayt Thomas et Maria Uriarte. Désormais membres du Conseil Consultatif de la Fondation, ils apportent leurs précieuses connaissances scientifiques au processus de sélection des projets auxquels la Fondation donnera son soutien financier.

anne-fontaine-foret-1-4030954

Aperçu de la biodiversité de la forêt atlantique brésilienne (Crédit photo – Fondation Anne Fontaine)

« Comme projet inaugural, la Fondation a choisi de soutenir les initiatives de reforestation menées par l’ONG brésilienne Instituto Floresta Viva dans une région très dégradée de la forêt au sud de Bahia » nous dit Christine Dutreil.  En collaboration avec l’ONG américaine The Nature Conservancy, l’Instituto Floresta Viva a pour objectif de planter 100 000 arbres dans le parc du Serra do Conduru d’ici fin 2012. « Depuis décembre 2011, 3,815 arbres ont déjà été plantés et le projet a franchi le cap symbolique des 100 hectares de forêt restaurés! »

project-floresta-viva-february-2012-2829863

Action de l’ONG Insituto Floresta Viva sur le terrain (Crédit photo – Fondation Anne Fontaine)

Mais la mission de la Fondation ne s’arrête pas là. Anne Fontaine souhaite aussi contribuer à la sensibilisation des populations locales aux conséquences de la déforestation. « C’est à nous de sauver la forêt en s’assurant que les populations locales  trouvent des moyens de survie ne nécessitant pas sa destruction. »

Et le rôle de l’art et de la mode dans tout ça ?

« Anne Fontaine est convaincue que la mode et l’art peuvent aider à faire passer notre message » nous confie Christine Dutreil. « La Fondation célébrera donc chaque année la Journée de la Forêt en invitant des artistes engagés dans des causes environnementales à collaborer avec elle. »

En 2011, l’artiste germano-brésilienne Janaina Tschäpe a ouvert le bal en créant des tableaux inspirés par la forêt tropicale pour orner les vitrines des boutiques ; ainsi que des chemises et des cols en édition limitée vendus au profit de la Fondation. La moitié des ventes réalisées dans les 80 boutiques de la marque lors de chaque Journée de la Forêt sera également reversée à la Fondation.

image1-8394247

Création de Janaina Tschäpe pour la Fondation (Crédit photo – Fondation Anne Fontaine)

Pour l’édition 2012, la Fondation a décidé d’être plus ambitieuse encore. Elle organisera une exposition photos réunissant les œuvres de trente photographes inspirées par l’arbre. L’exposition itinérante, qui fera ses débuts à New York à l’automne prochain, partira ensuite pour Rio, Paris et d’autres grandes capitales. Le bénéfice des ventes des photos reviendra à la Fondation et servira à financer de nouveaux projets de reforestation.

Comment contribuer nous aussi ?

Anne Fontaine a créé un EcoBag afin de soutenir financièrement l’action de la Fondation tout au long de l’année. Fabriqué à partir de bouteilles de plastique recyclées, ce sac eco-friendly au look frais est entièrement recyclable. Ultraléger et compact, il se glisse à merveille dans un sac à main. Il est parfait pour toutes nos courses de dernière minute ! En achetant ce sac, on fait donc d’une pierre deux coups : 1. On soutient l’action de la Fondation 2. On diminue notre consommation de sacs plastique.

anne-fontaine-ecobag-1024x769-5157958

L’EcoBag Anne Fontaine (Crédit photo – Fondation Anne Fontaine)

Chic et pratique, il ne nous a pas fallu longtemps pour l’adopter! Notre mission d’information s’arrête ici… Maintenant, c’est à vous d’agir!

Infos utiles

L’EcoBag est vendu au prix de €15 / $20 dans tous les magasins Anne Fontaine dans le monde. Vous pouvez également le commander en ligne sur le site de la Fondation.

Pour plus d’infos sur ses actions, rendez-vous sur le site de la Fondation Anne Fontaine, qui soutient également la campagne internationale « 1 milliard d’arbres » des Nations Unies.

pixel-8980735